Solidarité Etudiants

Une après-midi de novembre 2020, sur mon canapé, alors que j’étais atteinte de la Covid19, je parlais avec le Seigneur de la situation de notre ville, pays, et de l’état du monde. J’ai été saisie par la compassion pour toutes ces personnes qui perdent leur emploi, qui souffre de la solitude, qui vivent enfermés dans leur appartement, … que ce soit des salariés, des étudiants, des familles monoparentales ou autres. Mon coeur criait à Dieu … Que faire ?

J’ai repensé à toutes les actions que mes grands parents et mes parents faisaient dans mon enfance : la soupe populaire et la vente au profit de la mission, le bric à brac qui a dépanné combien de personnes démunies, les Noël pour les personnes seules, etc.

Que pouvais je faire pour aider les personnes de ma ville ? Et qui ?

Puis m’est venue l’idée de faire des bocaux de soupe, mais vu la complexité du projet, elle s’est transformée en boite cadeau. Mais pour qui ?

Lors d’une soirée de prière organisée par France En Feu, j’ai été saisie de compassion quand une étudiante parlait de leur situation. La désespérance, les idées noires, le non avenir, le suicide touchaient tous ces jeunes adultes. Je savais alors que l’action solidaire toucherait les étudiants.

Tout est alors été très vite et une aventure incroyable allait commencer.

J’avoue que lorsque je reçois un fardeau et une direction, je reçois le film et je marche dedans. Sonia et David se sont joints à moi pour m’aider à organiser le projet déjà ficelé. Je les remercie de m’avoir épaulé.

Le bouche à oreille en premier, puis les médias, ont fait que nous avons eu beaucoup de coup de téléphone pour soit être lieu de dépôt, soit nous aider d’une quelconque façon, soit pour offrir des boîtes.

Il y a vraiment beaucoup de barrières qui sont tombées car toutes classes sociales, religieuses, entreprises, enfants, personnes âgées et étudiants se sont mobilisés pour eux.

Que de belles rencontres ! J’en ai encore plein de souvenirs dans mes pensées. Toulouse et son agglomération (jusqu’à la Haute Garonne, grâce au Crédit Agricole) ont des citoyens qui ont su, malgré leurs propres difficultés dû au confinement, être si généreux.

Bientôt pour de nouvelles aventures solidaires

Publié par

Sandra

Pionnière et relationnelle, je suis évangéliste. Le devenir de l'Eglise, en Europe et dans les nations est mon focus pour voir le Royaume de Dieu avancer. L'influencer par de la formation pratique et impulser de nouveaux projets en faveur des chercheurs de Dieu me permet d'inciter l'Eglise à entrer dans un appel pertinent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s